La magie d'un sport singulier - La fête des fous du gazon ! - Créer, partager, transmettre

Bienvenue sur le site officiel du badmintennis

Badmintennis logo officiel

Courts Laudelout

En 1993, Liliane, voisine de la famille Duchêne, acceptait charitablement de "prêter" son jardin pour y concevoir un deuxième terrain à l'occasion du Grand Tournoi. Le nombre d'inscrits augmentant de façon considérable, il n'était plus possible pour Philippe de caser les matches sur un seul terrain et en un seul week-end.

En 1996, un troisième terrain était mis à disposition de l'organisateur, toujours chez Liliane et Dany. Celui-ci portera le nom de "court Jean-François Thoron", en hommage à un cousin de Philippe, tragiquement disparu cette année-là.

Cette période de collaboration entre la famille Duchêne et les famille Laudelout-Ducarme, qui s'étale de 1993 à 2000, coïncide avec les années les plus prolifiques et sans doute les plus festives de l'histoire du badmintennis. On y vécut quelques moments de folie sous forme de farandoles, chansons, sketches, etc. Que gratitude et hommage soient rendus à cette famille qui eut le don d'animer parfaitement nos réjouissances ! Le travail d'équipe fut sensationnel. Pour des raisons très personnelles, aucunement liées à cette famille dévouée, Philippe changea la formule des tournois à partir de 2002 (éclatement des terrains et par conséquent réduction du nombre de spectateurs par terrain, afin de retrouver un aspect plus privé).

Ces 2 terrains étaient de très bonne qualité, le numéro 2 permettant davantage de possibilités défensives. L'obstacle majeur résidait dans l'orientation du terrain 2 dont un côté était exposé face au soleil... Une seule finale s'est déroulée (achevée) sur ces terrains: les doubles mixtes 1997...