La magie d'un sport singulier - La fête des fous du gazon ! - Créer, partager, transmettre

Bienvenue sur le site officiel du badmintennis

Badmintennis logo officiel

Les numéros 1 dans l'histoire

N1

Dans cette catégorie se trouve la liste très restreinte des joueurs et joueuses ayant été numéro "1" mondial du classement ABT. 

Plus d'infos sur le classement ABT : ICI

Les numéros 1 masculins

Michel Duchêne

Badmin9 1

Premier vainqueur historique et père de l'inventeur, Michel ne laissait pas gagner les petits jeunes qui le défiaient. Son jeu d'attaque, spectaculaire, n'était pas sa seule arme: le combat psychologique faisait partie de son ADN... Faut-il rappeler que c'est lui qui a concrétisé le rêve de Philippe en créant le premier terrain ?

Philippe Duchêne

P7300972

À part une longue parenthèse dans les années 90, quand Philippe ne jouait pas chaque tournoi (6 fois l'impasse), il a très souvent été à la cime du classement général. En tant qu'inventeur d'un sport "à son image", c'est un peu normal... Mais notre homme reste tout de même compétitif à un âge où beaucoup ont pris leur retraite sportive.

Frédéric Michaux

Copie 2

Le Fredo n'a pas son pareil pour proposer un jeu rapide et d'une rare agilité. Celui qui tient sa raquette de tennis comme personne a dominé le badmintennis des années 90, avec 4 titres en Grand Tournoi ! Après une parenthèse de 13 ans en simples, Frédéric, ami des études universitaires de Philippe, est revenu à un top niveau en 2016 en atteignant les 1/2 finales et en ayant servi 2 fois pour une place en finale...

Michel Fena

Masters2009 badmintennis 012

Michel était un bon joueur de 1983 à 1993. En 94, il a décidé d'en finir avec les places d'honneur en demi ou quarts de finale, en s'entraînant à outrance et en se motivant comme jamais. Résultat: plusieurs places en finale et 2 titres acquis de haute lutte dans des affrontements inoubliables. Le toucher de balle et le sens tactique venaient de faire la différence...

Alain Vincent

 

Masters2009 44

Malgré un passage au sommet du classement dans les années 90, Alain possède la singularité d'avoir été numéro 1 mondial sans avoir remporté le Grand Tournoi des Simples. Quatre fois finaliste malheureux, la figure emblématique du quartier n'a jamais renoncé, sa motivation n'a jamais faibli. À trois fois vingt ans, il restera encore longtemps comme l'un des joueurs les plus atypiques: l'art de la contre-attaque, du lob et du jusqu'auboutisme a atteint avec lui un paroxysme (une "hauteur" rarement atteinte !).

Antonio Corvo

 

Dsc05408

Tonio, pour qui les tournois constituent ses meilleures vacances, s'est très vite adapté à notre sport. Il est peut-être même le joueur le plus complet qui a largement mérité cette place de numéro un et surtout ce titre majeur qu'il a dû "attendre" en 2014, après plus de 15 ans de pratique. Aujourd'hui, il n'est quasiment plus envisageable de ne pas retrouver Antonio, son revers infaillible, son sens exceptionnel du placement et de l'anticipation en quarts de finale, voire dans le dernier carré.

Christophe Dache

                                                              Christophe

 

De tous les numéros 1, c'est sans nul doute Christophe qui a le plus été bercé par le badmintennis: il a grandi avec lui. Plongé dans la marmite ternoise, il a vu défiler durant son enfance les kings d'une autre époque, en particulier son papa Christian et ses oncles Philippe et Eric. Doué d'un toucher de balle très au-dessus de la moyenne, il s'est vite illustré en juniors (2 finales), avant d'atteindre assez rapidement des finales en doubles, chez les seniors. Depuis une quinzaine d'années, il fait partie du BIG 5, inexorablement favori de chaque tournoi. Il est entré aujourd'hui dans le club très fermé des gagnants de 3 tournois de simples. C'est en 2018 qu'il a sans doute atteint la plénitude, jouant à la perfection et se servant de son arme favorite: son exceptionnelle volée. Il est devenu le phare d'une des familles les plus mythiques (peut-être la plus mythique ?) de l'histoire du badmintennis…


Les numéros 1 féminins

 

Claude Gillard

 

Masters2009 23

La première fille à avoir joué un tournoi officiel, avec sa soeur Clara, est devenue la première numéro 1 mondial et la première gagnante du tournoi dames, en 1992. Claude s'est bien servie de son expérience acquise durant ces années où elle n'affrontait que des hommes ! Toujours d'un fair-play à toute épreuve, elle a dominé le tableau féminin pendant plus de 5 ans au moyen de sa volée efficace et son excellente vision du jeu. Après quelques années d'exil, elle nous revient, toujours redoutable, mais avec ce petit manque d'adaptation aux coups de plus en plus rapides de ces dames...

Angélique Seront

 

Badmintennis 2009 26 juillet 105

Angélique est la recordwoman du badmintennis. Après avoir difficilement détrôné Claude, elle a régné sans partage pendant une bonne douzaine d'années. Complètement imprégnée du badmintennis et des activités ternoises, la fille de Louis et petite-fille de Jenny a usé à bon escient de sa rage de vaincre, de son extraordinaire mental et son placement à nul autre pareil. Les temps ont changé, Angélique n'est plus première mais elle reste une adversaire redoutable qui gagne encore...en doubles...

Carinne Threis

 

Masters2009 badmintennis 090

Ex-collègue de travail de Philippe, la merveilleuse Carinne a dû attendre le Grand Tournoi des Simples 2018 pour être sacrée, 19 ans après ses débuts, en 1999. Ce n'était pas faute d'essayer puisqu'elle s'est retrouvée tant de fois en finale ou demi-finale. Comme Alain, c'est sans doute un léger déficit dans le toucher de balle qui a parfois manqué à cette grande ambassadrice du sport. Mais ce triomphe 2018 a comblé la lacune dans une joie indescriptible qui restera dans toutes les mémoires. Ce n'est pas la coupe qui dira le contraire, elle qui a été baladée et photographiée un peu partout dans Bruxelles ! D'une mobilité et d'une volonté extraordinaires, très habile au filet, Carinne est un spectacle à elle toute seule…

Manon Jeanmart

 

Dscf4428 copie

Depuis les années 2010, la fille de Fred et Fabienne est devenue la reine du badmintennis...très jeune, rappelant le parcours du créateur... Manon est tombée dans la marmite toute petite ! Comme ses prédécesseurs, elle fait toujours montre d'un grand fair-play. Son jeu est pourtant sans pitié et très différent: elle a apporté aux tournois féminins cette puissance et cette rapidité de coups, s'appuyant sur une fort bonne technique, que personne n'avait encore rencontrées. Est-elle partie pour pulvériser les records ?