La magie d'un sport singulier - La fête des fous du gazon ! - Créer, partager, transmettre

Bienvenue sur le site officiel du badmintennis

Badmintennis logo officiel

2007-2008: la transition

Philippe est heureux que sa décision n'ait pas signifié la mort du badmintennis. Son "enfant" semble entre de bonnes mains. En 2007 et 2008, Denis et son équipe (Jessica, Tonio, Stéphane and co), ensuite Quentin ont travaillé pour faire perdurer la belle tradition ternoise. Ils ont pu compter sur les voisins qui acceptent encore et toujours d'accueillir les très nombreux participants. Grâce à eux tous, le badmintennis a de belles années devant lui !

En 2007, tournoi sympa mais plus modeste (au vu du nombre d'invités), la hiérarchie n'a guère été bousculée. Seul le grand Gérald crée la surprise en se hissant jusqu'au stade des demi-finales. Quant à l'édition de 2008, elle est marquée par le nombre croissant de...campeurs, bon nombre de jeunes festifs préférant loger sur place ! Pittoresque...

Bien entouré, Quentin réalise un travail titanesque. Ses acolytes se fondent totalement dans l'univers ternois. La mentalité et l'humanité exceptionnelles de Marie et Sophie Bailleux, Laure Moncousin, Edwige Pirmez, Cyrielle Maudoux, Mathieu Dardenne, Loïc Dehasse, Christophe Squevin et consorts font l'unanimité et apportent un souffle nouveau en cette fin de décennie.

En doubles messieurs, les vétérans dominent les débats ! C'est le retour au premier plan de la paire Eric Dache-Philippe Duchêne et du duo Jon Charte-Antonio Corvo, qui se livrent une grande finale, "à l'ancienne". En dépit de cela, on voit arriver de nouvelles pousses, dont la plupart d'entre elles ont grandi dans le badmin depuis leur enfance: Lolita, Alysson, Marie, Manon, Pauline, Diego, Thomas, Maxime, Loïc, Bryan et Jérôme.

Bad2007
Bad2008