La magie d'un sport singulier - La fête des fous du gazon ! - Créer, partager, transmettre

Bienvenue sur le site officiel du badmintennis

Badmintennis logo officiel

2006: la fin d'une époque

2006, année des adieux réussis. C'est donc la dernière pour le créateur, fondateur et organisateur du badmintennis. On n'expliquera pas ici toutes les raisons de sa retraite. Le plus important pour lui, c'est d'avoir réussi sa sortie, car l'édition 2006 fut vraiment exceptionnelle.

Le mercredi, le quiz Tintin/De Funès nous a bien divertis dans une salle surchauffée (et le mot est faible !). Le jeudi, concert rock. Le vendredi, magnifique souper-spaghetti, avec la participation des anciens. En fin de soirée, une remise des prix géante a récompensé les 15 joueurs ayant marqué l'histoire de notre magnifique sport. Elle résonne encore de nos chants festifs, dans la cour de l'école, avec Kiki, Mike, Christiane, Eddy, Alain, and co. Le samedi, la folie s'empare du même lieu, avec une soirée dansante "Années 70", où chacun rivalise d'originalité dans des accoutrements d'époque. Quand dormons-nous ? Nous avons veillé toutes les nuits jusqu'au lever du jour ! Certains campent même, afin de prolonger l'union des âmes !... D'autres ont tapé la balle de mousse dès l'aube, pour le plaisir. C'est la première fois que nous jouons au badmintennis à 4 heures 30 du matin !

Et les vrais matches dans tout ça ? Juliette et Antoine Bastin règlent la finale des doubles juniors, avec talent. Chez les messieurs, les jeunes Jordan et Quentin remportent la palme face à Michel et Christophe. La finale dames est remarquable et le duo Pascale C.- Florence l'emporte sur la paire Sarah A. - Carinne.

Comme d'habitude, la remise des prix nous fait frissonner. Inutile d'énumérer les nombreux hommages et l'émotion forte règnante à l'occasion de cette ultime communion au 115 de la rue Terne-Moreau. Le voile est tombé sur le terrain mythique de la famille Duchêne. Et comme Philippe aime parfois frapper plusieurs fois sur le même clou, il a emmené à la salle, dans une sorte de marche funèbre, les plus masos et les plus courageux pour une projection sur écran géant. Le film qu'il a réalisé révèle les dessous de la création et de l'organisation, avec, en point d'orgue, la révélation officielle de ses "ultimes adieux". Le rideau venait de se refermer sur 23 ans de sa vie...

Bad2006