La magie d'un sport singulier - La fête des fous du gazon ! - Créer, partager, transmettre

Bienvenue sur le site officiel du badmintennis

Badmintennis logo officiel

1998-2000: premiers virages

Ce sont des années de transition, entre réussites, déceptions et changements.

En 1998, grande nouvelle: la commune de Sambreville nous a construit trois terrains permanents, en asphalte, à la rue du Panorama. Cette infrastructure nous incite à mettre sur pied un grand championnat inter-équipes: les interclubs de badmintennis étaient nés ! Pas moins d'une vingtaine d'équipes va s'affronter un peu partout, sur les Ternes bien sûr, mais aussi à Spy, Auvelais, Arsimont... C'est le triomphe des Bad Boys du Panorama et des Dingos-Mousses !

Malheureusement, 98 est aussi l'année où le plus grand nombre de personnes fréquente le badmintennis et un dérapage incontrôlé survient. Philippe (Piliop pour la jeune génération) ne maîtrise plus tout. Pour une partie des gens, il est plutôt l'instrument de la fête, mais pas vraiment l'ami, le camarade. Une sélection naturelle s'effectue. Certains s'en vont de la bulle-badmintennis. Philippe doit l'accepter. Désormais, on essaiera surtout d'inviter ceux et celles qu'on aura appris à connaître. Le grand blond n'organise plus pour le quartier: il le fait pour ses copains. Grande nuance. Il se fait plaisir en réunissant autour de lui les personnalités qu'il a envie de voir, celles dont il a plus ou moins la certitude qu'elles vont apporter un plus à l'esprit badmintennis. C'est ainsi qu'arrivent tout d'abord, entre 99 et 2009, Carinne Threis, Christiane Putzeys, Sophie Hennuy. Viendront ensuite les soeurs Joye, Anne Rasneur, Rudy Flamand, Didier Rocco, Jonathan Moncousin, Mike Debehogne, Thierry Grosfils, Louis Janssens, Murielle Ostrega, Gérald Moutteaux,... Plus tard encore, les soeurs Bailleux, Bertrand Mathy, Julien Adnet, la famille Bastin, Pierre-Claude Verreydt, Ludovic Leleu, Thomas Moussiaux,... Le tournoi redevient en quelque sorte la fête de Macduche, alias Philippe. 

Quant aux résultats, si 1999 est encore l'année du grand blond organisateur, 2000 est plutôt celle de Vincent Bothy, François Simon, Sébastien Houzé, Caroline Schaefs et surtout Angélique Seront qui va s'imposer comme la championne incontestée de ces années 2000 ! Elle est juste bousculée, de temps à autre, par les as du filet: Carinne Threis, Caroline Schaefs et, plus tard, Florence Vincent.

Bad1998
Bad1999
Bad2000